Deeamo_island_in_the_sky_background

Détruire son perfectionnisme et (re)goûter au plaisir créatif.

Détruire son perfectionnisme et (re)goûter au plaisir créatif.

Prisonnier du perfectionnisme qui t’empêche d’avancer.

Une question qui revient souvent. 

…Quand tu as suivis une école et que depuis tu te sens bloqué face à ta feuille.
(un poil traumatisé)

Je vais essayer de te proposer du concret. 

Il y a 2 façons d’entamer une œuvre. 

La première c’est l’imagination

Tu as une vision complète ou partielle de ce que tu veux faire. 

Ça peut être très clair et parfois plus confus. 

Mais c’est là, dans ta tête. 

Ce qu’il reste à faire est de le matérialiser dans le réel. 

(Et oui, tu le sais, c’est ça qui est dure et qu’on cherche tous à faire)

La deuxième c’est la spontanéité. 

J’aime parler « d’instinct créatif ». 

Tu prends tes outils et tu y vas…

Pas de place pour la réflexion ou l’imagination à ce moment-là. 

On n’est pas dans la tête mais directement sur la matière.
Dans la réalité.

Alors tu ajustes et improvises avec ce que tu vois. Tu sautes sur les « opportunités » créatives que tu remarques. 

Attends…

Il y a un troisième…

Celui-là c’est l’architecte.

Mais pas du genre créatif.

(C’est pour ça que je ne le mets pas avec les autres)

Il fait des plans, et il calcule.

Il anticipe et optimise…

…sans fin…sans fin…sans fin..

Le perfectionnisme à l’état pur.

Peut-être que tu te retrouves plus dans l’un des 3 ?

Le rêveur.

Le spontané.

L’architecte.

Chacun a ses forces et ses faiblesses.

Le perfectionnisme, c’est le défaut de l’architecte.

Il est content de tout préparer sauf que…

Si t’es du genre à imaginer ?
Quand tu vas enfin te lancer en plus du décalage entre ce que tu as en tête et ce que tu fais.

Il est là…

Il voit tous tes défauts.

Impitoyable, intransigeant.

Il attend des résultats.

Il ne veut que le meilleur pour toi…

Sauf que si tu ne fais plus rien ?

S’il n’y a plus de plaisir ?

Ça ne sert plus à rien.

Alors lui, l’architecte, il peut entrer mais…

Qu’après que tu aies bien entamé.

Pour optimiser, voir les récurrences, pour gagner du temps.

Dans tous les cas ?

Il faut rentrer dans le réel.

Se faire violence et commencer quelque chose.

Tout se joue là.

Sur le papier, pas dans ta tête à imaginer ou tout calculer.

Il faut accepter que tout n’est pas parfait au début (et que tu le vois).

Accepter que tu n’arrives pas à reproduire précisément ce que tu imagines (ça viendra).

Avant, l’architecte ne venait pas t’embêter ?

C’est normal, c’est que tu as bien progressé.

Dans le prochain mail, je te montrerai le point fort de l’architecte.

Et comment passer d’architecte à samuraï. (Normal)

 

..Et si tu ne veux pas attendre..

 

Regarde en dessous ^^

 

Et…

 

Partager l'article ?

Rejoins le DOJO gratuitement et accède immédiatement à :

✅ FORMATION 5 PILIERS DU FX
Découvre la méthode inédite pour développer tes skills 2D
✅ 4 TUTORIELS D’ANIMATION 2D
Les bases du logiciel et de l’animation de FX
✅ BOOST_INSPIRATION 2.0🌱
Une nouvelle approche minimaliste direct par mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+0 XP cette semaine.

Inscrit-toi avant de partir et ne pas rater les prochains : 

  • TUTOS 2D 🏀
  • Boost_Inspiration 2.0 🌱
  • BONUS secrets 💎

Tu peux te désinscrire quand tu le veux, je déteste les spams autant que toi.